Institut du Patrimoine wallon

Les métiers du patrimoine

Paix-Dieu, métiers du Patrimoine

Le Centre des métiers du patrimoine, basé sur le site de l’ancienne abbaye de la Paix-Dieu à Amay, est l’outil de l’Institut du Patrimoine wallon consacré à la transmission des savoirs et savoir-faire techniques sous toutes leurs formes.

La Paix-Dieu, une reconversion

La fondation de l’abbaye de la Paix-Dieu remonte au milieu du XIIIe siècle, lorsqu’une communauté de moniales cisterciennes, initialement installée dans le village hesbignon d’Oleye, s’établit sur le site en 1244. Les bâtiments de style «Renaissance mosane » conservés datent des XVIIe et XVIIIe siècles. Si la ferme est encore en bon état, la partie conventuelle a subi d’importantes dégradations après sa vente comme bien national en 1797 et la dispersion des religieuses. L’histoire du site ne s’arrête pourtant pas là et, en 1995, le Gouvernement wallon décide d’y créer un « Centre des métiers du patrimoine ». Dès 1997, la Région acquiert la propriété des anciens bâtiments conventuels, à l’exception de la ferme et de l’infirmerie. Une vaste campagne de restauration est alors programmée. Entamée par la Division du Patrimoine de la Région, elle se poursuit sous l’égide de l’Institut du Patrimoine wallon qui gère le Centre depuis sa création effective en 1999.

Les missions du Centre

Le Centre des métiers du patrimoine a la vocation fondamentale de préserver et de transmettre les savoirs et les savoir-faire dans le domaine du patrimoine architectural. Différentes activités de sensibilisation, de formation et d’information y sont organisées et touchent un public large et diversifié, des plus jeunes aux plus spécialisés.

Ainsi, chaque année, près d’un millier d’élèves de l’enseignement secondaire (12-15 ans), mais aussi des enseignants et futurs enseignants participent aux classes d'éveil au patrimoine et à ses métiers ou aux formations à la pédagogie du patrimoine (les formations pour les bacheliers). Un nouveau programme est également proposé aux jeunes de plus de 16 ans de l’enseignement artistique, professionnel, technique et spécialisé. Les plus jeunes ne sont pas oubliés puisque les « activités compagnons en herbe » s’adressent aux élèves de 4e, 5e et 6e primaires.

Le Centre dispense également un très large éventail de formations spécialisées, théoriques et pratiques, à destination des professionnels des secteurs de la construction et du patrimoine (les stages pour professionnels) . Sous l’impulsion de l’IPW et de son Centre des métiers du patrimoine, les trois académies universitaires se sont associées pour créer un master complémentaire en conservation et restauration du patrimoine culturel immobilier. Les cours sont en partie dispensés au Centre de la Paix-Dieu qui assure également le secrétariat administratif. Une formation diplômante à destination des conseillers (1 an) et chefs d'entreprise (2 ans) en restauration et rénovation de bâtiments anciens est également organisée en partenariat avec l’IFAPME.

Grâce à son Centre d'information et de documentation et à sa matériauthèque, la Paix-Dieu remplit également une mission fondamentale d’information et d’assistance technique.

L’Institut du Patrimoine wallon, via son Centre des métiers du patrimoine et avec le soutien de Wallonie Bruxelles International, est engagé dans différents projets internationaux de coopération visant la formation, la conservation et la restauration du patrimoine culturel immobilier dans des pays moins favorisés.

La Paix-Dieu, un peu d’histoire…